S'informer

Optimiser les opérations de votre entreprise avec agilité

Optimiser les opérations de votre entreprise avec agilité


Rencontre avec Nectarios Economakis, expert en agilité entrepreneuriale

29/06/2017

L’un des enjeux premiers des entreprises est leur facilité à amorcer le virage numérique et leur capacité à évoluer au même rythme que les progrès technologiques. Aujourd’hui, même le fait de tenir boutique requiert une stratégie web pour se démarquer et pour développer un avantage compétitif. Les principaux obstacles à cette adaptation sont le manque d’agilité en entreprise caractérisé par l’absence de processus incrémental et de démarche itérative. Donc, il faut beaucoup d’écoute et d’observation de la part du gestionnaire pour adopter une méthode agile.

Nectarios Economakis
Nectarios Economakis | Co-fondateur de PNR

Nectarios Economakis a appris très tôt dans sa carrière l’importance d’être à l’avant-garde des méthodes de management pour maintenir une position compétitive. Premier employé responsable du développement des affaires chez Google à Montréal, Nectarios est un influenceur et un expert en agilité entrepreneuriale. Cofondateur de PNR, un cabinet de conseil en gestion qui adapte le modèle de l’agilité des start-ups pour les grandes organisations, il appuie les gestionnaires dans leurs efforts de planification stratégique et d’optimisation d’opérations. Dans cette entrevue, Nectarios nous dévoile ses trucs et ses conseils pour développer une meilleure agilité en entreprise.

Qu’elle est votre définition de l’agilité en entreprise ?

« Le principe d’agilité est en fait très concret. C’est une méthodologie traditionnellement utilisée par les entreprises technologiques qui accélère le processus de développement de produit. En entreprise, l’agilité se traduit, entre autres, par une bonne planification stratégique. »

Quels sont les éléments-clés d’une bonne planification stratégique ?

« Elle comprend ce qu’on appelle des “company epics” [récits de la compagnie], qui définissent l’état désiré de l’entreprise d’ici un an. […] Ensuite, on procède à l’étape d’introspection où on estime la valeur de l’entreprise et où l’on détermine ce qui s’appelle le “moonshot” [un projet à réaliser à long terme, soit 10 ans et plus]. Finalement, on détermine les moyens à prendre pour réaliser les récits de la compagnie par le moyen d’un “reverse engineer” [rétro-ingénierie]. »

M. Nectarios précise que, par la suite, toutes les tâches qui mènent à la réalisation des récits de la compagnie, « qu’on appelle des “backlog items” [des items en attente] », sont prescrites et distribuées au sein du groupe. Chez PNR, ces tâches sont quantifiées et votées par les membres de l’équipe grâce à la Plateforme PNR qu’ils ont développée.


LIRE AUSSI : Votre organisation est-elle agile?


Quels sont les avantages à adopter un modèle d’entreprise agile ?

« Trois choses : d’abord, l’alignement de l’équipe exécutive, pour s’assurer qu’ils aient tous les mêmes objectifs et la même vision ; ensuite, la transparence […] puisque notre système favorise la visibilité du travail de chacun, on évite ainsi les tensions issues du sentiment d’injustice ; enfin, la vélocité, ce processus accélère le fonctionnement de l’entreprise et permet de réagir plus vite aux besoins du client. […] De nos jours [la vélocité] est très importante pour les dirigeants d’entreprises parce qu’ils voient l’urgence d’évoluer au même rythme que la progression technologique. »

Comment la technologie a-t-elle redéfini la manière d’entreprendre une planification stratégique ?

« Premièrement, il y a la différence philosophique. Avant, une planification stratégique, aussi utile soit-elle, était vue d’un mauvais œil parce c’était un document qu’on produisait une fois aux trois ans et qui restait dans le fond d’un tiroir. Au final, dans ce cas-ci, ce n’est pas la stratégie le problème, mais bien la méthode d’élaboration. Aujourd’hui, un plan stratégique se fait de manière itérative, donc qui évolue en même temps que la compagnie. Il ne devient pas obsolète puisqu’il s’adapte aux nouvelles réalités du marché. La différence technique qu’on apporte avec la méthode agile, c’est que la stratégie n’est plus seulement à propos du “quoi”, mais aussi et surtout du “comment”. À savoir décortiquer comment l’entreprise va se rendre à ses objectifs. »

Optimiser les opérations de votre entreprise avec agilité

Pourquoi les entreprises ont-elles tant de difficulté à adopter un modèle d’entreprise agile ?

« Pour moi, c’est tout simplement le statu quo. Ce n’est pas parce qu’on est habitué de faire ce qu’on a toujours fait que c’est nécessairement la bonne manière de faire. […] Il faut se donner le temps de questionner nos méthodes, mais cette démarche est souvent sous-estimée en entreprise. »

Quelle est l’erreur la plus souvent commise en vue d’une planification stratégique agile ?

« Suivre les “buzz” du moment à tout prix. » Pour Nectarios, trop d’entreprises cherchent à se démarquer en intégrant dans leur offre de service de l’intelligence artificielle, de la réalité augmentée, des objets connectés, simplement pour suivre les tendances du jour. Pour remédier à ce fait, Nectarios propose à ses clients « de les aiguiller adéquatement dans leur désir d’incorporer les nouvelles technologies dans leur offre de service. […] On analyse la situation pour déterminer si c’est la bonne piste à explorer, si ça fait partie des objectifs de l’entreprise et surtout si c’est le bon moment, parce que c’est possible que la technologie ne soit pas assez mature pour leurs besoins. »

Au final, l’agilité en entreprise ne se repose pas que sur des méthodologies agiles, telles le kanban ou le scrum, mais plutôt sur une nouvelle mentalité de gestion qui favorise le questionnement et le changement en entreprise. L’agilité ne peut fonctionner sans cette volonté des gestionnaires à évoluer et apprendre en continu. La récolte de données, le développement itératif et le processus incrémental ne sont que des outils d’optimisation pour exécuter le plan stratégique ; mais pour assurer le succès de ce dernier, le gestionnaire doit faire preuve d’avant-gardisme et d’ouverture.



Laisser un commentaire