Découvrir

Performance versus satisfaction, qui l'emporte?

Performance versus satisfaction, qui l’emporte?


Si optimiser votre performance est un impératif, qu’en est-il de votre satisfaction?

04/12/2017

Chaque jour, des millions des personnes connaissent des réussites professionnelles et personnelles. Pourtant, dès l’achèvement d’une réalisation, elles s’empressent de passer à la suivante, emportées par le tourbillon des activités et aussi par la liste – parfois très longue – de défis à relever et de tâches à accomplir… « Check »! Ça vous dit quelque chose?

C’est lorsqu’un collègue ou un coach leur demande « pour quelle raison cette course? » que ces personnes performantes peuvent observer qu’elles prêtent surtout attention aux résultats et aux victoires pour mesurer leur succès et leur valeur. Un seul thermomètre : la performance.

Une prise de conscience qui invite à s’arrêter quelques instants, tout comme une lumière jaune tournant au rouge à une intersection. En réalité, pour s’épanouir et inspirer davantage, un repère additionnel à la performance mérite notre attention : notre niveau de satisfaction.

Être attentif presque exclusivement au thermomètre de notre performance pour mesurer notre réussite ou pour avoir le sentiment de se réaliser, c’est l’équivalent de conduire notre voiture et de ne surveiller que la vitesse et les kilomètres parcourus sur le tableau de bord, sans regarder le niveau d’essence!

OPTIMISER VOTRE PERFORMANCE… ET VOTRE SATISFACTION!

Si je vous demande à quel niveau se situe votre thermomètre de la performance sur une échelle de 0 à 30 degrés Celsius, quelle est votre réponse? Mes clients, des dirigeants, des gestionnaires et des professionnels performants, me répliquent pour la plupart au moins 25 degrés, et certains plus de 28 degrés! En bons performants, ils visent toujours à monter la barre plus haute.

Maintenant, qu’en est-il de votre thermomètre de la satisfaction? Chez certains de mes clients, le baromètre frôle le point de congélation! Comme quoi le succès ne garantit pas le bien-être. Que ce soit dans le domaine des affaires, des sports, de l’éducation, du divertissement ou des arts, la réussite ne devrait-elle pas être accompagnée d’un sentiment de plaisir et de satisfaction?

Et si prendre le temps de savourer nos réussites, de les partager avec les autres et de faire grimper notre niveau de satisfaction augmentait du coup notre niveau performance?


LIRE AUSSI : Êtes-vous sur votre X?


LE CERVEAU… UN PARTENAIRE

Les recherches scientifiques en neurosciences vulgarisées par David Rock, fondateur du NeuroLeadership Institute, ont démontré clairement que pour développer de nouveaux circuits nerveux et se régénérer, le cerveau a besoin de déclencheurs de récompenses pour mettre en route la sécrétion d’hormones du bien-être comme la dopamine et ainsi encoder les comportements qui amènent une plus grande performance. Pour le cerveau, c’est l’équivalent de créer des autoroutes de neurones dont les sillons seront bien tracés et faciles à engager.

Le sentiment de satisfaction est un déclencheur de récompenses pour le cerveau, pourquoi s’en priver? En contrepartie, concentrer notre attention sur l’augmentation de notre performance pourrait créer un sentiment d’anxiété qui déclenchera plutôt la sécrétion de cortisol et d’adrénaline. Essentielles à l’action et à notre survie, ces hormones sont toutefois néfastes si elles s’accumulent dans notre système sur une longue période, provoquant un stress chronique. Certaines personnes réussiront à les évacuer par des activités sportives intenses. Pourquoi ne pas tout simplement faire de notre cerveau un allié?

Comme le dit si bien Dr Dan Siegel, auteur du livre The Mindful Brain: “Where attention goes, neurons fire. And where neurons fire, they can rewire”, c’est en attirant volontairement votre attention sur ce qui vous apporte de la satisfaction, et non uniquement sur votre performance, que votre cerveau créera de nouvelles connexions nerveuses associées à des récompenses.

COMMENT FAIRE GRIMPER VOTRE THERMOMÈTRE DE LA SATISFACTION?

Le secret? Vous poser des questions judicieuses. En fait, votre attention est tributaire de vos pensées et des questions que vous vous posez à vous-même, votre conversation intérieure. Cette stratégie s’avère donc très utile pour réaligner votre concentration sur vos deux thermomètres.

Par exemple, au lieu de vous demander « qu’est-ce que je peux faire de plus aujourd’hui pour êrtre plus performant?», vous pouvez vous poser la question : « de quoi je veux être fier à la fin de la journée? » ou « quelle influence positive je veux avoir aujourd’hui qui contribuera à mon enthousiasme? »

Une autre stratégie efficace s’inspire des athlètes. Il s’agit de vous reconnecter à vos forces, vos valeurs et vos motivations profondes. Vous pourrez ainsi faire le point sur des éléments qui nourrissent votre satisfaction:

  • Lesquels de mes talents puis-je mettre de l’avant pour atteindre mes objectifs de performance et de développement? Par exemple : « Quel talent mettre à contribution dans mes activités aujourd’hui? » Les études de la firme Gallup ont révélé que les gens qui focalisent sur leurs forces tous les jours ont 3 fois plus de chance de connaître des niveaux élevés de satisfaction et de bien-être dans leur vie, tant personnelle que professionnelle.
  • Qu’est-ce qui est important pour moi aujourd’hui, dans les prochaines semaines?
  • Comment puis-je célébrer la réussite de ce projet réalisé avec mes collaborateurs?

LA SATISFACTION EST CONTAGIEUSE

Imaginez votre thermomètre de satisfaction qui monte de plusieurs degrés… Visualisez les effets positifs que vous générez pour vous, pour vos équipes, auprès de vos collègues, clients et partenaires et même dans votre cercle plus personnel. Avez-vous remarqué à quel point le sentiment de satisfaction est contagieux pour inspirer une plus grande capacité à se dépasser?

Votre thermomètre de la performance est déjà haut? Excellent! Quels leviers utiliserez-vous pour développer votre muscle de l’attention et faire grimper la température de votre thermomètre de la satisfaction?



Laisser un commentaire