Agir

Le défi de la réduction du stress en milieu de travail : mission possible!

Le défi de la réduction du stress en milieu de travail : mission possible!


Pourvu qu’on sache sur quoi intervenir…

27/03/2017

Dans un article précédent, on expliquait comment le stress peut affecter la productivité des employés et, par la même occasion, la performance et l’efficacité des organisations. On y présentait également les indicateurs à observer pour mesurer les coûts du stress pour les organisations : l’augmentation de l’absentéisme, l’augmentation du présentéisme et un taux de roulement élevé.

quote-noir-left …l’environnement de travail joue un rôle significatif sur le stress vécu par les travailleurs. quote-noir-right

Une fois les coûts du stress calculés et chiffrés, que doivent faire les organisations? En fait, que peuvent-elles faire? Les options et les possibilités sont nombreuses! En effet, on sait maintenant que l’environnement de travail joue un rôle significatif sur le stress vécu par les travailleurs. Ainsi, agir directement sur les risques psychosociaux, c’est-à-dire les sources de stress présentes en milieu de travail, aura un effet important sur le bien-être de vos employés : il s’agit de ce qu’on appelle la prévention primaire.

Le défi de la réduction du stress en milieu de travail : mission possible!

Les cinq catégories de risques psychosociaux

Quels sont les aspects de l’organisation du travail et de la gestion susceptibles de générer ou de diminuer le stress chez les travailleurs? On en identifie cinq catégories.

1. Le contrôle

Vos employés ont-ils le sentiment qu’ils ont du contrôle sur leur travail? Comme expliqué dans l’article précédent, le sentiment de perte ou de manque de contrôle est un des quatre ingrédients du stress… Ainsi, modifier les pratiques de gestion pour favoriser l’implication et la participation active des employés est une façon efficace de diminuer le stress.


LIRE AUSSI : Comment le stress minera-t-il votre organisation?


De quelles façons pouvez-vous favoriser ce sentiment de contrôle? Il peut s’agir, par exemple, d’offrir une flexibilité d’horaire propice à une meilleure conciliation travail-famille. Dans un autre ordre d’idées, on peut aussi favoriser un meilleur sentiment de contrôle en s’assurant que, lorsqu’on augmente la complexité et la charge de travail d’un employé, on lui accorde également l’accès à des ressources adéquates (ex. : temps, outils de travail, formation, etc.)

quote-noir-left Un contexte organisationnel sain diminue le stress en milieu de travail… quote-noir-right

2. Le contexte organisationnel

L’environnement de travail et les pratiques organisationnelles favorisent-ils la confiance, la clarté et la transparence? Un contexte organisationnel sain diminue le stress en milieu de travail et se manifeste de différentes façons :

  • des rôles et des descriptions d’emploi clairs;
  • une communication transparente;
  • une ouverture à gérer et à résoudre les conflits de rôles ou de valeurs;
  • des gestionnaires qui inspirent la confiance par leurs pratiques et leur exemplarité;
  • un processus de gestion du changement respectueux des employés;
  • une application juste et équitable des règles de l’organisation.

3. La reconnaissance

À quels moments soulignez-vous les efforts et les résultats satisfaisants de vos employés? Faites-en une priorité, car la reconnaissance est un ingrédient clé du bien-être au travail. Des employés en manque de reconnaissance sont plus démotivés, peu investis et désengagés.

Le défi de la réduction du stress en milieu de travail : mission possible!Bien évidemment, les gratifications financières constituent des signes de reconnaissance du travail, mais elles ne peuvent, à elles seules, soutenir l’engagement des employés. En effet, la reconnaissance a aussi une composante relationnelle. Dire merci, souligner les bons coups, offrir une attention particulière… Voici d’autres moyens tout aussi importants.

L’évaluation annuelle constitue également une occasion pour faire le bilan des forces de vos employés et mettre en valeur leur contribution. Toutefois, cette tradition annuelle n’est pas reconnue comme la plus significative. De plus petits signes de reconnaissance plus fréquents valent mieux qu’une longue tirade positive une fois par année.

quote-noir-left La meilleure façon d’agir efficacement sur le stress en milieu de travail est de bien comprendre l’environnement où vous évoluez. quote-noir-right

4. Les relations

Vos employés passent un nombre significatif d’heures au sein de votre organisation. Les relations qu’ils vont y tisser auront donc une grande influence sur leur bien-être. Un employé qui vit du harcèlement ou ne reçoit pas de soutien social en milieu de travail peut voir son état psychologique dépérir très rapidement. Il est donc essentiel d’accorder une importance particulière à la qualité des relations qui se développent au sein de l’organisation et d’accorder une attention particulière aux normes de comportements qui y sont acceptées ou non. Votre organisation encourage-t-elle des interactions empreintes de respect, d’entraide et de civilité? Offrez-vous des espaces et des moments pour renforcer les liens entre les employés? Condamnez-vous toute forme de violence physique, psychologique ou verbale?

5. La tâche

Le défi de la réduction du stress en milieu de travail : mission possible!La nature, la complexité d’une tâche et les conditions dans lesquelles le travailleur l’accomplit peuvent être des sources de stress importantes. Une tâche qui génère du stress peut présenter les caractéristiques suivantes :

  • elle comporte une charge mentale élevée (forte implication émotionnelle, interruptions fréquentes, etc.);
  • elle prend place dans des conditions environnementales difficiles;
  • elle doit être accomplie dans des délais trop serrés;
  • elle est ennuyante;
  • elle n’a pas de sens, pas d’utilité concrète.

Comment choisir les risques psychosociaux sur lesquels il faut intervenir?

La meilleure façon d’agir efficacement sur le stress en milieu de travail est de bien comprendre l’environnement où vous évoluez. Assurez-vous de bien connaître vos employés, leur travail, leurs défis, leurs contraintes. Interrogez-les et créez des espaces de discussion pour cerner les causes de leur stress. Au besoin, faites-vous accompagner dans ce processus d’évaluation.

Une fois l’enquête complétée, vous aurez en main les informations nécessaires pour poser des gestes susceptibles de donner des résultats.



Laisser un commentaire